Accueil

Je vous propose des formations complètes pour apprendre à danser à votre rythme via des cours en ligne qu’il est possible (ou non) de cumuler avec des cours particuliers en présentiel à mon domicile dans les Yvelines. Ces cours s’adressent à tous, hommes ou femmes, que vous soyez grands débutants (avec deux pieds gauches 😉  ou  pratiquants  réguliers. L’apprentissage de plusieurs danses en même temps est possible  et d’autres déconseillées si vous êtes débutants. Pour vous aider à choisir au mieux ce qui est le plus adapté à la fois à vos envies et à votre profil je vous donne des conseils. Le cas échéant je me tiens à votre disposition également par mail ou au téléphone si vous avez besoin de davantage de conseils. Dans ce cas, dirigez vous vers ma rubrique « contact ».

Pourquoi choisir ces formations plutôt que d’autres ? En quoi sont-elles réellement « complètes » ?

Ma double expérience de professeure de danses et de thérapeute énergéticienne et masseuse m’a permit de mettre en place une pédagogie réellement connecté à l’entièreté de l’humain c’est-à-dire répondant aux doubles besoins fondamentaux de nos deux hémisphères du cerveau, le gauche celui dont l’objectif est, tel un contenant vide de se remplir par la compréhension et l’analyse d’un savoir ré-investissable ici en l’occurrence à travers le corps et dans ce sens ma pédagogie est à la fois suffisamment méthodique, détaillée, précise avec un brun de perfectionnisme et une progression structurée pour permettre à tout danseur même partant de zéro de savoir, au fil du temps, danser avec assurance, et aux besoins de notre hémisphère droit qui a soif d’autonomie, de ressenti, de liberté, d’improvisation et de plaisir.

Dans nos sociétés, nous apprenons à nous couper de notre corps et à vivre uniquement avec notre cerveau, la plupart des grands sportifs et des danseurs fonctionnement comme le reste des autres humains et ne dansent qu’avec leurs cerveaux, il est temps de faire re-circuler la magie du vivant dans toutes les cellules de notre être pour devenir des danseurs libres et heureux

Je vous propose 6 danses, dont 4 de couples : SALSA CUBAINE, SALSA PORTORICAINE, CHACHACHA, BACHATA, et 2 solos : la DANSE ORIENTALE FUSION (plus pour les femmes) et la DANSE-THERAPIE (mixte, avec une dimension sensuelle et sacrée pour les femmes).

La danse-thérapie est une danse médecine, c’est-à-dire de guérison qui vient enrichir les 5 autres et qui fait également l’object non de « cours » comme les autres mais plutôt de « séances d’accompagnement », le professeur devient alors thérapeute.

Je vous propose des modules de formations par niveau

  • 3 niveaux : débutant, intermédiaire et avancé pour la salsa,
  • 2 niveaux :débutant et confirmé pour le chachacha et la bachata,
  • 1 unique niveau « tout niveau » pour  la danse orientale fusion 
  • pas de niveau du tout donc accessible à tous pour la danse sensuelle sacrée (danse-thérapie) Seules les danses de couple nécessitent l’apprentissage de ce que l’on appelle lle « timing » (savoir danser sur les bons temps de la musique.

INFORMATIONS IMPORTANTES CONCERNANT LES TEMPS SUR LESQUELS DANSER.

L’apprentissage des danses latines demandent un vrai travail d’écoute quotidien de la musique.

Les danses de couple contrairement aux danses solo demandent de comprendre comment fonctionne la musique (des sonorités que les occidentaux ne sont pas habitués à entendre voire peuvent ne pas du tout aimer au début comme ce fut mon cas) pour savoir repérer sur quel temps danser et une fois ce temps trouvé, le garder tout le long du début à la fin d’un morceau car on ne change pas de temps au cours d’une danse.

En effet, les salsa cubaine et portoricaine peuvent se danser à la fois sur le premier temps « on 1 » et sur le deuxième temps « on2 » pour lequel il existe deux façons différentes de faire, soit 3 timing et correspondance d’enchainements de pas possible pour pratiquer la salsa (sur le 1, sur le 2 version mambo ou sur le 2 version Edite torres). La bachata se danse sur le 1, le chachacha et le son cubain sur le 2. Ce qui détermine le temps choisi est à la fois le ressenti que vous voulez obtenir (léger ralenti et décalé sur le 2 qui est le temps d’origine sur lequel on dansait initialement le mambo, ) ou tonique/cardio sur le 1, ou d’un choix plus subjectif et instinctif s’il n’est pas limité par votre savoir pédagogique, un débutant dansera forcément sur le 1, ou l’adaptation que l’on fera à son partenaire de danse, il est courant que les guideurs avancés  (hommes) s’adaptent au niveau de leur suiveuses.

                   Autonome dans votre apprentissage tout en suivant une stratégie pédagogique. Je vous donne des conseils pour optimiser votre progression

Conseil 1 : Si vous hésitez entre les deux types de salsa et que vous êtes débutants, je vous dissuade de mélanger les deux sous peine d’arriver à en intégrer aucune car les modes de déplacement sont différents et incompatibles à mémoriser en même temps pour le cerveau . Perfectionnez-vous plutôt pendant un an dans l’une ou l’autre, le passage à la seconde sera alors limpide et rapide.

Conseil 2 : Si vous hésitez entre la salsa cubaine et la salsa portoricaine posez-vous deux questions. D’une part si vous envisagez de pratiquer le plus possible, si c’est le cas, il vaut mieux opter pour la cubaine car il existe une prédominance des soirées cubaines sur paris par exemple (les célibataires). Si vous n’êtes pas décidé à passer toutes vos soirées en extérieur (en couple), optez pour l’autre ou peu importe. D’autre part ce qui différencie les deux est le mode de déplacement, on tourne continuellement en cubaine alors qu’en portoricaine on avance en ligne droite, donc avis à ceux qui ont le tournis ou des difficultés à se déplacer dans l’espace (les femmes), la salsa portoricaine peut s’avérer plus simple dans un premier temps (et ce fut mon cas 😉

Conseil 3 : Apprendre le chachacha en niveau intermédiaire de salsa portoricaine est un excellent choix car le passage de l’un a l’autre est très facile et les deux genres musicaux sont suffisamment différents pour que vous ne les mélangiez pas.

Conseil 4 : Enrichir une danse de couple (surtout la salsa qui signigie « sauce: mélange » de tous les genres) avec l’apprentissage de la danse orientale qui enrichie encore davantage toutes la palette d’expression du fameux « lady styling » propre aux danses latines.

Conseil 5 : La pratique régulière et parallèle de la danse sensuelle sacrée ou danse thérapie est vivement conseillé pour faire travailler aussi le cerveau droit en plus du gauche et développer conscience, plaisir, respiration, et ressenti de la danse. Danser pas seulement avec son cerveau, faire descendre l’énergie dans tout le corps et danser avec son âme.

Conseil 6 : L’apprentissage de la bachata combiné à la salsa est un bon choix car les deux danses et registres médicaux sont suffisamment différents pour pouvoir être intégré en même temps et on utilise les mêmes techniques (de tour, de styling,).

Conseil 7 : Pratiquer deux danses qui se dansent sur le deuxième temps de la musique est un bon choix, c’est le cas du chachacha et du son cubain. Les deux peuvent être appris en même temps au niveau débutant.

J’ai crée des passerelles de toute façon entre les disciplines car naturellement quand on est en salsa portoricaine intermédiaire, le chachacha est facile, de même que lorsqu’on est en salsa cubaine intermédiaire, le son cubain est facile pour un peu que l’on apprenne à passer du 1 au 2.

Je vous propose des exercices en continu durant toute la formation avec des corrections et des passages de niveau pour évaluer où vous en êtes.

L’apprentissage de chacune des danses  que je vous propose est complet car il repose à la fois sur la transmission d’une technique qui demande un certain travail personnel de compréhension, d’appropriation, de pratique (qualité du cerveau gauche) auquel s’ajoute  un accompagnement au ressenti corporel  et à l’ancrage (dimensions énergétique), un travail des deux polarités du corps (droite et gauche), une aide à l’improvisation (danser avec ses émotions, connectés à ses envies et dans la joie du partag, conscient du moment partagé qui sont des qualités du cerveau droit. Ces deux dimensions sont importantes pour que tout danseur ou toute danseuse ne danse pas seulement avec son cerveay mais avec l’entièreté de son être car rappelons-le tout être humain est un danseur de la vie.

c’e de la salsa, du chachacha et de la danse orientale qui requièrent un certain travail technique du choix de la danse thérapie qui est un outil de guérison, de conscience et de libération corporelle qui enrichisse considérablement la dimension humaine du danseur Et les outils multiples de la danse thérapie (relaxion, activation du corps énergétique, emploi des mudras, prières dansées, libération émotionnelle, écoute des besoins du corps, danse méditative en conscience, pratique des équilibres propres au yoga) sont au service de tout type de danse.

Conseils pédagogiques pour choisir vos modules de formation :

La formation en danse thérapie peut donc être suivie seule ou en bonus des autres danses pour les enrichir.

Il est important de ne pas mélanger les deux types de salsa si vous êtes débutants. Perfectionnez-vous pendant un an dans l’une ou l’autre, le passage à la seconde sera alors clair et éclair.

Apprendre la salsa portoricaine en même temps que le chachacha est un choix judicieux car le mode de déplacement de ces deux danses est le même (en ligne) et les genres musicaux suffisamment éloignés pour les différencier. Le niveau débutant en salsa vous donne les clés pour apprendre à danser sur le 1, le chachacha se dansant sur le 2, attendez d’être en niveau intermédiaire en salsa où l’on apprend le 2, pour cumuler le chachacha, ainsi vous ne vous embrouillerez pas.

La danse thérapie permet d’apprendre à ressentir son corps, à libérer ses émotions et à se laisser diriger par les besoins de son corps et de son âme, c’est une pratique de guérison à dimension sacrée, j’y incorpore donc différents outils allant de l’énergétisme, des postures d’équilibre typique du yoga, à de la danse orientale, modernes, l’utilisation de mudras, de danse méditative et consciente. Sa pratique enrichit l’apprentissage de tous les autres types de danse. La danse thérapie utilise plusieurs genre de danses (salsa, chachacha, orientale, moderne jazz, yoga, classique etc)

.

Je propose également 4 cercles de femmes par an au centre  » Impulsion de vie » à Bougival.

Le prochain cercle de femmes D’HIVER aura lieu le dimanche 13 décembre 2020 au centre Impulsion de vie à Bougival (78) de 14h30 à 17h. Préinscription obligatoire auprès de moi (un chèque de 15 euros à mon ordre « Maryline Bourgade » envoyé à mon adresse, 8 rue Paul Demange, 78290 Croissy-sur-Seine) doit m’être parvenu avant la date du cercle pour réserver votre place.

COURS  DE  DANSE ORIENTALE SACRÉE en individuel ou en collectif

ORGANISATION DE CERCLES DE FEMMES

Il est important de ne pas mélanger les deux types de salsa . Perfectionnez-vous pendant un an dans l’une ou l’autre, le passage à la seconde sera alors clair et éclair.

L’apprentissage de chacune des danses  que je vous propose est complet car il repose à la fois sur la transmission d’une technique qui demande un certain travail personnel de compréhension, d’appropriation, de pratique (qualité du cerveau gauche) auquel s’ajoute  un accompagnement au ressenti corporel  et à l’ancrage (dimensions énergétique), un travail des deux polarités du corps (droite et gauche), une aide à l’improvisation (danser avec ses émotions, connectés à ses envies et dans la joie du partag, conscient du moment partagé qui sont des qualités du cerveau droit. Ces deux dimensions sont importantes pour que tout danseur ou toute danseuse ne danse pas seulement avec son cerveay mais avec l’entièreté de son être car rappelons-le tout être humain est un danseur de la vie.

c’e de la salsa, du chachacha et de la danse orientale qui requièrent un certain travail technique du choix de la danse thérapie qui est un outil de guérison, de conscience et de libération corporelle qui enrichisse considérablement la dimension humaine du danseur Et les outils multiples de la danse thérapie (relaxion, activation du corps énergétique, emploi des mudras, prières dansées, libération émotionnelle, écoute des besoins du corps, danse méditative en conscience, pratique des équilibres propres au yoga) sont au service de tout type de danse.

Conseils pédagogiques pour choisir vos modules de formation :

La formation en danse thérapie peut donc être suivie seule ou en bonus des autres danses pour les enrichir.

Il est important de ne pas mélanger les deux types de salsa si vous êtes débutants. Perfectionnez-vous pendant un an dans l’une ou l’autre, le passage à la seconde sera alors clair et éclair.

Apprendre la salsa portoricaine en même temps que le chachacha est un choix judicieux car le mode de déplacement de ces deux danses est le même (en ligne) et les genres musicaux suffisamment éloignés pour les différencier. Le niveau débutant en salsa vous donne les clés pour apprendre à danser sur le 1, le chachacha se dansant sur le 2, attendez d’être en niveau intermédiaire en salsa où l’on apprend le 2, pour cumuler le chachacha, ainsi vous ne vous embrouillerez pas.

Pour vous aider à choisir entre la salsa cubaine et portoricaine sachez que :

 La salsa cubaine recourt à un mode de déplacement circulaire, la salsa portoricaine à un déplacement en ligne. Je suggère aux personnes qui ont plus de difficulté à se repérer dans l’espace de commencer par la salsa portoricaine. Sinon vous pouvez décider de privilégiez le type de salsa le plus représentée en soirée, à Paris la majorité des soirées sont cubaines donc en choisissant la salsa cubaine vous pourrez pratiquer tous les soirs de la semaine.

La danse orientale est suffisamment différente de la salsa pour que vous puissiez apprendre les deux en même temps. La danse orientale vient alors enrichir le styling de la salsera. l’apprentissage d’une danse solo et d’une danse de couple est une bonne combinaison.

La danse thérapie permet d’apprendre à ressentir son corps, à libérer ses émotions et à se laisser diriger par les besoins de son corps et de son âme, c’est une pratique de guérison à dimension sacrée, j’y incorpore donc différents outils allant de l’énergétisme, des postures d’équilibre typique du yoga, à de la danse orientale, modernes, l’utilisation de mudras, de danse méditative et consciente. Sa pratique enrichit l’apprentissage de tous les autres types de danse. La danse thérapie utilise plusieurs genre de danses (salsa, chachacha, orientale, moderne jazz, yoga, classique etc).

Je propose également 4 cercles de femmes par an au centre  » Impulsion de vie » à Bougival.

Le prochain cercle de femmes D’HIVER aura lieu le dimanche 13 décembre 2020 au centre Impulsion de vie à Bougival (78) de 14h30 à 17h. Préinscription obligatoire auprès de moi (un chèque de 15 euros à mon ordre « Maryline Bourgade » envoyé à mon adresse, 8 rue Paul Demange, 78290 Croissy-sur-Seine) doit m’être parvenu avant la date du cercle pour réserver votre place.

COURS  DE  DANSE ORIENTALE SACRÉE en individuel ou en collectif

ORGANISATION DE CERCLES DE FEMMES

La danse conscientisée dans sa dimension supérieure est un voyage de la conscience en mouvement de soi vers soi dans l’instant présent. La pratique de la danse orientale sacrée permet un réalignement intérieur, la réactivation de nos sens, de notre foi, de notre pouvoir créateur, sources de joie profonde. Tout être humain est un danseur de la vie, à la fois voyageur (notre esprit relais de notre âme s’incarne sur terre via un véhicule de chair pour apprendre, la terre est une planète école où nous mettons en pratique les enseignements que nous avons reçu dans l’entre deux vies, notre vraie maison n’est donc pas sur terre) et un équilibriste (les lois de notre incarnation terrestre implique l’expérience continuelle de la dualité, une chose se révèle à nous et n’existe que par le dévoilement de son inverse, le danseur est un équilibriste continuel passant de l’alignement (ancrage) au désalignement, à l’harmonie à la désharmonie, du vrai au faux, de la vérité à l’illusion etc.

La danse est source de reliance entre les personnes, les cultures, les disciplines et les savoirs, par conséquent il est essentiel qu’elle devienne holistique et intègre un grand nombre d’influences. La danse orientale sacrée que je propose est donc un savant mélange de genres. Tantôt lente et méditative pour activer la conscience de soi et sa sensorialité (sensualité), tantôt énergétique pour redécouvrir la puissance de l’énergie de vie (son énergie sexuelle), je mèle en permanence à la danse orientale des postures de gratitudes et d’accueil du féminin, des équilibres de type yoga, des jeux de mains propre à la danse indienne (mudras), des techniques de tour (salsa, classique, moderne jazz, orientale), des exercices de respirations, soutenu parfois par l’utilisation de mélanges olfactifs.

Réveil d’une sensorialité tournée vers soi (sensualité), accueille de sa beauté intérieure et extérieure (son pouvoir personnel), vénération de le reliance féminine comme puissant catalyseur de transformation personnelle, danses rituels symbolique de dévotion dans les temples ou la nature.

Apprenons à libérer notre corps des emprisonnements mentaux, acceptons de libérer nos émotions et de les diriger pour développer notre créativité corporelle aidée des auto-massages et de l’olfaction des huiles. Devenons les guérisseuses que nous sommes par nature pour nous-même en priorité puis pour inspirer et éclairer les autres. Plus nous développons de la joie plus il est facile de la répandre partout autour de nous.

La pratique régulière de la danse sacrée en unissant nos cinq corps (physique, énergétique, mental, émotionnel et spirituel) est un outil puissant de guérison, une pratique ancestrale connues des anciennes prêtresses égyptiennes.

La danse sacrée est un outil des cercles de femmes.

En séance individuelle en intérieur :

  • à mon domicile à Croissy-sur-Seine (78)
  • à votre domicile (proche)

En séance individuelle en extérieur :

  • Forêt (saint-Germain, Rueil-malmaison, Marly Leroy)
  • Près d’étang ou de lac
  • Au Vésinet

En séance collective (recherche d’un créneau) à partir de janvier 2021.

Tarifs : 1h30 en séance individuelle pour 75 euros, je me déplace aussi à votre domicile proche Croissy avec majoration.

Je proposerai à partir de janvier 2021 un créneau en cours collectif de 1h30 avec tarif à venir..


Prochain cercle de femme spécial Automne, le dimanche 27 septembre 2020 de 14h30 à 16h30 à l’espace Impulsion de vie à Bougival (78), pré-inscription obligatoire de 15 euros par chèque à m’envoyer pour réserver sa place.

Cercles de parole pour les femmes en Vendée - Iris d'âme